2 min read

Cet été, faites place au beach-volley

Personnes jouant du beach-volley sur la plage
Rédactrice et fitness coach
Journaliste de formation, Lisa est également une coach diplômée, avec une prédilection pour le fitness, la nutrition et la méditation. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec différents magazines spécialisée en bien-être et fitness, et rédige aujourd’hui nos articles à propos du bien-être en général, mais aussi des entraînements et du fitness.

Qu’est-ce qui est estival, constitue un excellent entraînement cardio et se joue sur le sable ? Le beach-volley, pardi ! Alors la prochaine fois que vous préparerez votre sac de plage, mettez-y un ballon de volley, en plus de votre tube de crème solaire et de vos lectures d’été. Et quand le filet se libère enfin, n’oubliez pas de dire prems. Vous vous demandez peut-être comment aborder les choses ? On vous dit tout ci-dessous, c’est d’ores et déjà promis-juré.

Le principe du jeu en quelques mots

Le principe du jeu est le même que sa version « classique » en salle, à la seule différence qu’il se joue pieds nus sur le sable et que le terrain est plus petit (16 mètres sur 8).

Lorsque le beach-volley se joue en compétition, comme lors des JO d’été, c’est du deux contre deux. Mais pour vous cet été sur la plage, oui vous, pour le moment peut-être encore derrière votre écran d’ordinateur portable/smartphone, plus vous amenez d’amis/collègues/famille, plus vous vous amuserez.

Les règles essentielles à connaître

Selon le site officiel de l’équipe de France, « en volleyball de plage, les matches se disputent au meilleur des trois manches, le point étant marqué par l’équipe qui remporte l’échange (“rally point system”). Les deux premières manches se jouent en 21 points, la manche décisive se disputant elle en 15 points. Pour remporter une manche, une équipe doit avoir au mois deux points d’avance. Le score n’étant pas limité, le jeu se poursuit jusqu’à ce qu’un écart de deux points soit atteint par l’une des équipes. Afin qu’aucune équipe ne soit trop avantagée par l’environnement naturel (vent, soleil), les équipes changent de camp lorsque les scores additionnés atteignent un multiple de sept lors des deux premiers sets, et cinq lors du troisième. »

Les bienfaits physiques du jeu

Le beach-volley n’est pas qu’une partie de plaisir, c’est aussi un exercice physique légitime. Si vous êtes grand, vous détenez là un avantage considérable. Après tout, vous ne pouvez frapper le ballon que si votre main peut franchir le filet. Mais la taille n’est pas le seul élément qui fera de vous un bon joueur. En effet, la vitesse, l’agilité et le saut vertical vous distingueront également des autres.

Les mouvements effectués renforcent particulièrement les muscles du haut du corps : les bras, la poitrine, les épaules et le tronc sont très actifs. De même, les jambes des joueurs sont habituellement puissantes, afin de pouvoir mieux sauter et rebondir. En parlant de jambes, voici les 13 meilleurs exercices pour gagner en puissance et maximiser votre attaque.

Le beach-volley entraîne également la coordination oeil-main, le temps de réaction et l’agilité. La concentration et la pensée stratégique des joueurs se trouvent améliorées par un entraînement régulier. En outre, cette discipline implique souvent des arrêts brusques et des mouvements rapides et explosifs, ce qui peut entraîner une surcharge au niveau des articulations du genou et de la cheville.

L’irrégularité du terrain sablonneux augmente considérablement l’intensité de la charge, ce qui rend la pratique plus exigeante. Tous les muscles du corps travaillent ici et le cardio est très sollicité. En résumé : un entraînement efficace à tous points de vue.

Conseil de notre rédaction : suivre un entraînement plyométrique compléterait parfaitement l’entraînement d’un joueur de beach-volley. Les exercices pliométriques améliorent non seulement la puissance de saut et d’éclatement, mais aussi la vitesse de réaction du joueur.

Cet article a été réédité le 21.07.2022 par Sarah Bianchin.

Article sources
We at foodspring use only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial policy to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.